Un grand Week end à Lisbonne

Un grand Week end à Lisbonne

Lisbonne

Quel bonheur de flâner dans la capitale portugaise ! A deux heures et quelque de Paris, Lisbonne est une destination parfaite pour un grand week end !! Emprunter la ligne 28 du tramway pour un voyage d’un autre temps, se balader dans les petites ruelles pavées de l’Alfama sur des airs de fado, pousser jusque Belem pour embrasser la tour éponyme, prendre le téléphérique de Parque Das Nacoes pour un autre point de vue sur la ville et tout simplement goûter l’air du temps qui passe subtilement.
Petit aperçu en couleurs !

La ville aux sept collines offre autant de voyages qu’elle ne compte de quartiers. Multiples points de vue sur les maisons aux toits rouge et couleurs pastels. À ne pas manquer : les élévateurs, sortes d’ascenseurs géants, qui permettent de passer de collines en collines. Certains sont gratuits, d’autres non, comme l’Elevador de Santa Justa (Rua do Ouro) dont le ticket est à 5 euros par personne, mais qu’il ne faut pas rater pour la vue qu’il offre sur la ville ! Ce curieux Elevador permet de relier la ville basse et la ville haute (le Bairro Alto). Haut de 45 mètres, il a été construit en 1900 dans le style néogothique: c’est une sacré surprise de tomber nez à nez avec cet édifice au détour d’une rue commerçante !
Contrairement à ce qu’on peut penser ou lire parfois, Gustave Eiffel n’a rien à voir avec cette construction, œuvre de l’ingénieur Raoul Mesnier du Ponsard.

Poumon vert
Nous avons arpenté les parcs de la vile, en quête d’un peu de fraicheur; Nous avons adoré pouvoir sortir du brouhaha du centre ville, en quelques pas et se poser dans l’un des nombreux parcs où se rassemblent les joueurs de cartes et les petites mamies sur les bancs alentours ; Notamment le jardim da Estrela : Un grand parc très agréable où l’on vit à l’heure lisboète ! De bon matin à l’heure du petit café, ou l’après-midi au moment du cours de CrossFit pour certains, de la petite bière fraîche pour d’autres (demandez une imperial – servie en 20 cl, c’est finalement une très bonne quantité en cours de balade).

Egalement sur la place ombragée du Jardin Teofilo de Braga.

Voici quelques info par quartiers :

  • L’Alfama
    Coeur historique et quartier le plus populaire de la ville avec ses petites ruelles pavées et sinueuses qui montent, qui montent, qui montent…
    A ne pas manquer : son château, Castelo de Sao Jorge, qui embrasse la ville d’un regard. Le château est en effet situé sur la plus haute des sept collines de la ville. A faire : le tour des remparts, avec en prime, une vue imprenable sur Lisbonne et le Tage. Deux moments privilégiés dans la journée : dès le matin à l’ouverture pour profiter de la sérénité du lieu ou en fin d’après-midi pour voir la ville toute entière s’envelopper de douces couleurs roses orangées. La Sé, l’imposante cathédrale de Lisbonne vaut le coup d’oeil.

Bonnes adresses :
Le Pois Café – 93/95 rua de Sao Joao Da Praça. Café à la décoration hors du commun au coeur du quartier de l’Alfama. Meubles de toutes époques, coussins multicolores et des livres par centaines font toute la déco de ce café. Cuisine fraîche, absolument délicieuse.

  • Belem
    Ici la Tour de Belem, majestueuse, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Porte d’entrée de la ville de Lisbonne mais aussi partie intégrante du système de défense protégeant l’embouchure du Tage et le monastère des Hiéronymites, lesquels constituaient des points stratégiques pour envahir la ville. L’influence de l’art mauresque y est manifeste dans les décorations délicates des fenêtres et balcons cintrés, ainsi que sur les coupoles cannelées des échauguettes.
    Ne manquez pas le monument des découvreurs au coucher de soleil. Ne l’oublions pas, Lisbonne c’est aussi le point de départ du célèbre navigateur Vasco De Gama parti à la conquête du monde …
    Autre centre d’intérêt de Belem : L’architecture du monastère des Jéronimos classé au patrimoine mondial de l’Unesco et ses impressionnantes sculptures.
    Vous y trouverez également la Cathédrale de Sainte Marie de Belém, le Musée National des Carrosses et le Pont du 25 avril.

Bonnes adresses :
– Casa pasteis do Belem – Antiga Confeitaria de Belèm – rua Belem, 84 – rua Vieira Portuense – une institution ! ça fleure bon la cannelle jusque dans la rue ! du matin au soir, le salon de thé ne désemplit pas de gourmands venus pour les papilles mais aussi pour le lieu. Azuléjos bleus au mur, des odeurs de cannelle et de pâtisseries tout juste sorties du four…
Mon bon plan : ne vous laissez pas impressionner par la file d’attente qui va souvent assez loin sur le trottoir et venez vous asseoir dans ce joli café aux azulejos bleus. On peut même commander des pasteis à emporter en plus de la commande sur place.

Pour s’y rendre : Le quartier Belém est situé à 5 kilomètres à l’ouest, donc n’imaginez pas y aller à pied. Prendre le tram n° 15 à partir de la « Praça Do Comercio ».

  • La Baixa, l’ouverture sur le Tage
    Praça Do Comercio, la majestueuse place arpentée par les tramways patinés par le temps. Le coeur géographique de la ville en bord de Tage encadrée de très belle arcades.
  • Parque Dos Nacoes ou Parc des Nations, à l’Est de la ville.
    L’ancienne zone industrielle de la ville réhabilitée à l’occasion de l’organisation de l’exposition universelle dans la capitale portugaise en 1998. L’occasion de prendre le téléphérique et d’avoir une superbe vue sur le Pont Vasco de Gama, le plus long pont à haubans d’Europe, sur l’incroyable aquarium, l’Oceanario. Nous avons découvert cet aquarium avec notre poussin un peu plus tard : une vraie merveille ! Il semble que ce soit l’un des plus grands d’Europe avec des poissons multicolores , des étoiles de mer, en veux tu, en voilà… Notre petit poussin est resté ébahi devant ces grandes étendues bleues.

En pratique : pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport, prenez le métro : il n’y a qu’une ligne, on ne peut pas se tromper ! C’est très simple et beaucoup plus accessible que bien d’autres capitales européennes. La station se nomme ‘Aéroporto’, c’est la première station de la ligne Rouge. Vous avez à peu près 15 stations de métro à passer, et il y aura un changement de ligne à faire à Alameda puis prendre la ligne verte. Aéroporto -> Alameda -> Rossio. Le métro à Lisbonne fonctionne de 6h30 à 1h du matin.
Si vous préférez le bus, le 91 fait la navette toutes les 20 minutes entre l’aéroport et le centre ville, de 7 h à 21 h. Pour 3,5€/pers.
En taxi, cela coûte environ 12 euros pour faire la course ( + 4 euros pour les bagages). Attention : les chauffeurs proposent des courses au forfait à 30 euros…
Et pour en savoir plus en matière de gastronomie, n’hésitez pas à découvrir mes bonnes adresses !

Laisser un commentaire

Fermer le menu